Des critiques élogieuses pour Le Sillage de l'oubli dans la presse française

“Ce n'est pas une découverte, c'est un choc. Un chef-d'oeuvre.”
—Nicolas Ungemuth, LE FIGARO MAGAZINE

“Une belle saga d'avant John Wayne.”
—Catherine Simon, LE MONDE DES LIVRES

“Un roman aux allures de tragédie terrienne, dense, lente et entêtante, imprégnée de l'odeur des labours et des écuries, du tabac et du whiskey. Une fresque familiale au long cours portée par un authentique souffle narratif.”
— Nathalie Crom, TÉLÉRAMA

“Un roman étincelant […] Des pages brûlantes au goût de sang, éloge au temps qui passe, hymne vibrant à ces familles qui peuplèrent les terres qui l'ont vu naître un siècle plus tard.”
—Marie de Cazanove, LA CROIX

“Un roman-ouragan.”
—Bruno Juffin, LES INROCKUPTIBLES

“La grâce féroce [...] un jeune écrivain déjà virtuose.”
— Marine de Tilly, LE POINT

“Un roman superbe [...] une prose sensuelle presque hypnotique.”
— André Clavel, LIRE

“Bruce Machart conte magnifiquement l'histoire de la douloureuse rédemption d'une famille qui s'abîme dans la haine. Dans son très beau Sillage de l'oubli Bruce Machart donne vie à des personnages dont la vie est marquée du sceau de la tragédie.”
— Jean Laurenti, LE MATRICULE DES ANGES

“Un prodigieux coup d'essai.”
— Alexandre Fillon, LIVRES HEBDO

“Un western lyrique et poignant.”
— Ariane Bois, AVANTAGES

“Si vous aimez les grands espaces, les chevauchées sauvages, les sentiments ardents, les fresques familiales tragiques, vous allez adorer Le Sillage de l'oubli.”
— Bernard Lehut, RTL

“L'écriture est d'une force qui étonne d'un bout à l'autre. Une grande découverte.”
— Hervé Bertho, OUEST FRANCE

“Pays et hommes en symbiose, le cœur dur mais des rêves jusqu'à l'horizon, forment à part égale l'étoffe de ce beau roman.”
— François Montpezat, LES DERNIÈRES NOUVELLES D'ALSACE

“Écriture forte, troublante et déchirante.”
— Brigitte Namour, MAISON CÔTÉ OUEST

“Un fabuleux premier roman. Un western en puissance.”
— Anne-Sophie Hache, LA VOIX DU NORD

“Une histoire de l'Amérique à la valeur universelle et intemporelle.”
— Marc Bertin, SUD OUEST

“Un récit de colère, de souffrance, de haine et de rédemption.”
— Florence Dalmas, LE DAUPHINÉ LIBÉRÉ

“Une prouesse aux accents faulkneriens.”
— Jean-Michel Benet, LE JOURNAL DU CENTRE

“Son livre, qui est rythmé, sensible, poignant, est une ode aux forces de la nature, seules capables de rendre aux hommes qui l'auraient perdu le goût, sinon le sens de la vie.”
— Robert Colonna d'Istria, CORSICA

“La majesté de son écriture, la puissance de ses évocations, son sens visuel des scènes - la décisive course de chevaux ou le dramatique incendie, notamment -, une subtile construction temporelle concourent à donner au récit son ampleur, à fonder sa maîtrise.”
— Geneviève Simon, LA LIBRE BELGIQUE

“Un drame américain poignant.”
—Tim O'Brien

“La prose de Bruce Machart est si évocatrice que vous pouvez sentir l'odeur du tabac bon marché et de l'alcool de maïs des hommes, sentir la terre aride qu'ils amadouent pour en extraire leurs récoltes.”
—THE WALL STREET JOURNAL

“L'histoire bouleversante de Bruce Machart se déroule avec lyrisme et sensualité, portée par une prose pleine de finesse.”
—PUBLISHERS WEEKLY

“Intense, rythmé et impossible à lâcher.”
—LIBRARY JOURNAL

“De la littérature pure.”
—LOS ANGELES TIMES


Copyright ©2010 Bruce Machart. All Rights Reserved. Author Photo: ©Christopher Jean-Richard.